Licence Philosophie - Université Bordeaux Montaigne

Licence Philosophie

Contact(s)

Composante :UFR Humanités

Contact(s) administratif(s) :

Vous êtes titulaire :
  • d'un diplôme français
  • d'un diplôme étranger

Enseignant(s) responsable(s) :

En bref

Langues : Français, Anglais, Allemand

Lieu d'enseignement : Bordeaux et agglomération

Durée : 3 année(s)

Crédits ECTS : 180

Niveau d'études : BAC +3

Formation à distance : Non

Domaine ministériel : Sciences Humaines et Sociales
Mention : Philosophie

Présentation

Objectifs : - Assurer une formation générale et fondamentale en philosophie dans les domaines de la philosophie générale, de l'histoire de la philosophie de l'Antiquité à l'époque contemporaine ; de l'ontologie et de la métaphysique ; de la philosophie de la connaissance et de l'épistémologie des sciences de la logique, des mathématiques, des sciences de la nature et des sciences humaines ; de la philosophie morale et politique et de l'esthétique. - Mettre en évidence les liens de l'activité philosophique avec les autres savoirs et pratiques : sciences humaines, arts, sciences de la nature, politique, médecine, pratiques des langues, religions, etc. - Assurer la maîtrise d'exercices fondamentaux comme la dissertation, le commentaire de textes en français ou dans une langue étrangère et l'exposé. - Dispenser une licence généraliste de philosophie qui vaut pour la diversité des approches proposées et la spécificité de certains domaines étudiés : philosophie du XVIIIe siècle, philosophie des sciences humaines, philosophie anglo-saxonne, philosophie analytique, philosophie politique, philosophie de l'art, philosophie des religions, phénoménologie. Ces savoirs sont d'ailleurs systématiquement approfondis dans le cadre du master sous forme de modules clairement différenciés. Les étudiant(e)s durant leur cursus en Licence de philosophie sont amené(e)s à acquérir : 1. Des savoirs : - proprement philosophiques : par la maîtrise d'un corpus fondamental ils prennent connaissance des doctrines et traditions philosophiques canoniques - relatifs à des disciplines connexes ou qui font l'objet d'une enquête philosophique. Ainsi la licence de philosophie atteste-t-elle de la maîtrise, en fin de cursus, d'une culture générale couvrant les domaines suivants : les sciences humaines, formelles et expérimentales (histoire et épistémologie), arts (esthétique, théories de l'art), droit (philosophie politique, théories du droit), éthique (bioéthique, éthique environnementale), société (sociologie et philosophie générale). - en langues vivantes (Anglais et Allemand) et en langues anciennes (Latin et Grec), suivant les options choisies, les étudiant(e)s acquièrent la capacité de lire et de traduire un texte philosophique de la langue étrangère au Français, ce qui suppose non seulement une bonne maîtrise linguistique mais surtout une large culture philosophique dans les deux langues. - dans une discipline adjacente selon l'option choisie en L1 parmi les lettres, l'histoire ou l'histoire des arts. 2. Des savoir-faire - par la pratique régulière et approfondie des exercices canoniques de la dissertation et du commentaire de texte, les étudiant(e)s de licence de philosophie développent une réelle aisance rédactionnelle et des capacités de synthèse et d'analyse face à des textes, qu'ils ou elles sont en mesure de réinvestir quelle que soit la suite de leur parcours (poursuite d'étude ou professionnalisation). - acquérir une maîtrise de la prise de parole en public de manière progressive (ce qui se révèle crucial à la fois pour celles et ceux qui présentent les concours de recrutement de l'enseignement et pour celles et ceux qui s'orientent vers les métiers de la communication ou de l'administration). La licence visera également l'acquisition de compétences prévues par les modules d'enseignements : "langue vivante" et "Projet professionnel" qui vise essentiellement à donner aux étudiant(e)s de philosophie les outils pour réussir une bonne insertion professionnelle (construction du projet d'orientation et du projet professionnel, analyse des opportunités, capacité à rédiger, CV, lettre de motivation, maîtriser un entretien d'embauche…). La Licence de Philosophie permet d'acquérir une compétence disciplinaire qui est aussi une compétence initiale pour entrer avec succès dans la vie professionnelle et pour évoluer toute sa vie durant.

Objectifs

  • Assurer une formation générale et fondamentale en philosophie dans les domaines de la philosophie générale, de l’histoire de la philosophie de l’Antiquité à l’époque contemporaine ; de l’ontologie et de la métaphysique ; de la philosophie de la connaissance et de l’épistémologie des sciences de la logique, des mathématiques, des sciences de la nature et des sciences humaines ; de la philosophie morale et politique et de l’esthétique.
  • Mettre en évidence les liens de l’activité philosophique avec les autres savoirs et pratiques : sciences humaines, arts, sciences de la nature, politique, médecine, pratiques des langues, religions, etc.
  • Assurer la maîtrise d’exercices fondamentaux comme la dissertation, le commentaire de textes en français ou dans une langue étrangère et l’exposé.
  • Dispenser une licence généraliste de philosophie qui vaut pour la diversité des approches proposées et la spécificité de certains domaines étudiés : philosophie du XVIIIe siècle, philosophie des sciences humaines, philosophie anglo-saxonne, philosophie analytique, philosophie politique, philosophie de l’art, philosophie des religions, phénoménologie. Ces savoirs sont d’ailleurs systématiquement approfondis dans le cadre du master sous forme de modules clairement différenciés.